Qu’est-ce que le vin blanc ?

Pour que le vin blanc n’ai plus de secret pour vous, que vous connaissiez son origine, son élaboration et sa dégustation, il vous suffit de lire les quelques lignes qui suivent.

Posté le samedi, 04 février 2017 dans Focus sur

Le vin blanc n’est en réalité pas tout à fait blanc, il est plutôt jaune, mais l’expression  « vin blanc » est devenue universelle et est donc employée dans le langage courant.

Deux façons de faire du vin blanc, en utilisant du raisin blanc ou du raisin rouge.

Le raisin blanc, qui n’est d’ailleurs pas blanc lui non plus mais plutôt vert, jaune ou encore doré, fondamentalement tous les raisins qui ne sont pas rouges foncés ou rouge-bleu, élabore du vin blanc.

Le raisin rouge quant à lui est à première vue bien rouge mais attention son jus est blanc, alors en pressant ces raisins on obtient à la sortie du pressoir le précieux jus blanc pour élaborer du vin blanc. Peu de vins blancs sont fait à partir de raisin rouge, on les appelle les « blanc de noir ».

Il existe plusieurs styles de vins blancs tranquilles, les blancs secs et frais, secs et avec du corps et un fumet de chêne, demi-secs ou encore sucrés. Ils ont tous le même schéma de vinification ci-dessous :

 

img abc vin fabrique vinication blancs FR

Une fois le vin élaboré il peut être dégusté. On commence en premier lieu par la vue, inclinez votre verre devant un fond blanc (un fond coloré fausse le jugement) et notez si sa robe est sombre, pâle, brillante, limpide…Vous pourrez également regarder la formation des larmes, qui autrefois étaient considérées comme un gage de qualité, mais aujourd’hui nous savons qu’elles résultent d’un phénomène physique assez complexe qui lie la tension de surface du vin et la vitesse d’évaporation de l’alcool.

Ensuite nous pouvons passer au nez, commencez par faire tourner le vin dans votre verre afin de l’oxygéner pour qu’il développe sa palette d’arômes. Plongez votre nez dans le verre (sans pour autant toucher le vin) et humez, attention n’hésitez pas à faire des pauses et à recommencer car le nez se fatigue vite mais récupère très vite aussi. Vous découvrirez alors les arômes du vin : fruité, boisé, frais, cuit, intense, léger…

Pour terminer, la bouche, elle peut se décomposer en trois étapes : l’attaque (courte, franche ou agressive), la palette (doit être harmonieuse, le vin circule de façon égale en bouche) et la longueur (représente le temps durant lequel les arômes restent en bouche après avoir bu).Prenez une petite gorgée de vin en bouche et pincez vos lèvres en aspirant un peu d’air par-dessus le vin en vous servant de votre langue, ensuite promenez le vin dans votre bouche comme si vous le mâchiez. Grâce à ces deux étapes vous percevrez plusieurs saveurs (fruits, épices, fleurs, tabac, grillé, fumé, café…), ainsi que les tannins et la structure du vin. Tout ceci doit être équilibré.

 

Nous allons appliquer ces principes de dégustation au Saumur Blanc LES POUCHES 2015 :

noun project 5424  Robe or pâle, reflets verts et brillants

noun project 12901  Intensité aromatique offrant des notes de fruits blancs, de rose et de pamplemousse

noun project 12900  Attaque franche et ample, sur les agrumes. Persistance aromatique et finale suave, dotée d’une bonne fraîcheur

 

 

Espace Client