De la vigne à la cave

Si l'on n'ignore plus comment l'impassible chenille se transforme en léger papillon, sait-on vraiment comment le jus de raisin se transforme en vin ? Comme pour toutes les éclosions, une certaine douceur est de mise et une dose de patience est indispensable. S'agissant des blancs et des rosés, les raisins fraîchement vendangés sont délicatement pressés afin d'extraire lentement les meilleurs jus. Puis tranquillement on les laisse décanter avant de les mettre en cuve, où les levures travailleront lentement à la métamorphose des sucres naturels en alcool, sans que l'arôme n'y perde rien.

"...les raisins fraîchement vendangés sont délicatement pressés„

Côté rouges, on laisse macérer les raisins dans des cuves une semaine à un mois. C'est durant cette phase que les jus vont effectuer une première fermentation, résultat de l'action des levures naturellement présentes dans le raisin. C'est également à ce moment que les jus se colorent jusqu'à obtenir de jolies teintes de rouge ! Ensuite, les jus sont soutirés et passés pour certains en fûts de chêne, et pour d'autres en cuves inox ; tout dépend de l'humeur de nos œnologues ! La seconde fermentation démarre et le vin commence à trouver son style et son caractère. Il ne reste plus qu'à soutirer une seconde fois, embouteiller et laisser reposer encore patiemment dans les 10km de galeries souterraines.

vignecave vignecave1 vignecave2