Nouveauté : Crémant Rosé BIO

Posté le mercredi, 22 juin 2016 dans Actualités, L'événement du mois

Depuis longtemps, la Cave des Vignerons de Saumur a pris conscience de l’enjeu environnemental de la filière vitivinicole. Pour relever les enjeux écologiques, la Cave a mis en place un programme d’actions visant à préserver les ressources en eau, en air, la qualité des terroirs et à maintenir la biodiversité des milieux naturels.

Cette approche environnementale globale engagée par la Cave s’est réalisée conjointement au démarrage en conversion Agriculture Biologique de plusieurs de nos vignerons.

Une cuvée Saumur Rouge, issue de raisins conduits en viticulture biologique, a ainsi été vinifiée pour le premier millésime en 2009. Depuis 2012, nous vinifions 4 appellations en bio, le Saumur Champigny, le Saumur Rouge, le Saumur Blanc et le Crémant de Loire rosé.

La démarche d’Agriculture Biologique à la Cave de Saumur

Plusieurs de nos viticulteurs se sont engagés dans la démarche Agriculture Biologique (AB), ils sont certifiés ou sont en cours de conversion. Nous les accompagnons dans cette démarche, avec un appui technique et un suivi de leur vignoble répondant au cahier des charges AB.

La viticulture biologique en quelques mots

La viticulture biologique est un mode de production n’utilisant aucun produit chimique de synthèse : interdiction du désherbage chimique et interdiction de l'utilisation d’engrais et de produits phytosanitaires de synthèse (herbicide, fongicide, insecticide)[.

Jusqu’en 2011, seul le vignoble était certifié « Agriculture Biologique », on parlait donc de vin issu de viticulture biologique, c’est-à-dire produit à partir de raisins issus de l'agriculture biologique. Il n’existait pas de cahier des charges « bio » sur les méthodes de vinification et d’élevage. A partir du millésime 2012, la certification ne se limitera plus au raisin mais s’étendra à tout le process de vinification, de la conduite du vignoble à la mise en bouteille des vins. Pour les vins 2012, on pourra donc parler de vins « biologiques ».

La filière viticole bio est l’une des filières végétales bio la plus dynamique au niveau français. Elle est en forte croissance depuis 2006 avec un taux annuel de plus de 20% pour les surfaces conduites en mode de production biologique.

La conduite du vignoble en Agriculture Biologique

Souvent le passage à la viticulture Biologique correspond à une révision globale de son système d’exploitation : la taille, le travail mécanique du sol pour le désherbage, le suivi sanitaire, la gestion de la vigueur et des rendements.

La gestion du sol se fait soit par désherbage mécanique, soit en maintenant un enherbement sur la parcelle. En saumurois, habituellement la zone sous le rang (le cavaillon) est désherbée mécaniquement avec des passages d’outils rotatifs, des disques ou des lames. La zone entre les rangs (l’interrang) est enherbée ou travaillée mécaniquement.

La protection du vignoble se fait uniquement avec des produits chimiques d'origine naturelle (végétale ou minérale par exemple) tels que le soufre (contre l'oïdium) et le sulfate de cuivre (contre le mildiou).

Les maîtres mots d’un passage à l’Agriculture Biologique réussi sont l’observation et l’anticipation. En effet, ces produits de protection du vignoble sont uniquement préventifs, et n’ont pas d’action curative sur les maladies qui pourraient se développer dans les vignes. La gestion des maladies de la vigne se base essentiellement sur la mise en place de mesures prophylactiques (faible vigueur des parcelles, enherbement, effeuillage…) pour n’utiliser qu’en dernier recours les produits de protection. Ces derniers sont habituellement appliqués à très faibles doses mais de manière plus fréquente qu’en viticulture conventionnelle, sur un principe proche de l’homéopathie.

D’autres produits peuvent également être utilisés, pour renforcer l’action des produits de protection, comme des décoctions de plantes, des huiles essentielles qui permettraient de renforcer les défenses naturelles de la plante.

Ce mode de production, respectueux de l’environnement, permet de produire des vins de qualité en supprimant l’emploi de produits de synthèse, d’entretenir et d’améliorer la fertilité et la structure des sols, il favorise la biodiversité et contribue à préserver la qualité de l’eau et de l’air.

La vinification biologique

Le nouveau règlement bio relatif à l’élaboration des vins concerne notamment :

    • l’interdiction de certaines pratiques de vinification,

    • une limitation stricte des intrants utilisables,

    • une limitation des apports en sulfites autorisés.

Il instaure des règles pour respecter le plus possible la véritable nature du produit tout en préservant la diversité et la qualité des vins qui sont dans tous les cas élaborés à partir de raisins biologiques.

Une démarche environnementale globale

Le respect de l’environnement ne se limite pas à la conduite du vignoble. A la Cave des Vignerons de Saumur, nous mettons également en place, sur toutes les exploitations et sur le site de production de la CVS, des actions concrètes pour limiter et mieux gérer nos déchets, nos effluents, nos consommations d’eau et d’énergie et nos quantités d’intrants.

La commercialisation de la gamme Coq'licot

Depuis mi-juin la gamme de vin bio s'est étendue et compte maintenant 4 appellations : Saumur Rouge, Saumur Blanc, Saumur Champigny et Crémant de Loire Rosé.

Le Crémant de Loire Rosé Brut se révèle d'une grande fraicheur et dévoile de belles notes de fruits à chaires blanches.

Seems you have no WidgetKit installed but this feature relies on it.

Take in consideration that you could need the FULL WidgetKit version.

robert marcel : coopérative de vignerons